Portrait chinois #1

 

rose-point

Bonjour tout le monde, aujourd’hui je vous retrouve pour mon portrait chinois tiré du célèbre questionnaire de Proust.

  •   Le principal trait de mon caractère ? Je suis réservée quand je ne connais pas les gens.
  •   La qualité que je préfère chez un homme ? La franchise
  •   La qualité que je préfère chez une femme ? La franchise aussi
  •   Ce que j’apprécie le plus chez mes amis ? Ils sont toujours là pour moi
  •   Mon principal défaut ? Je finis rarement ce que j’entreprends
  •   Mon occupation préférée ? La photographie et la lecture
  •   Mon rêve de bonheur ? Être heureuse avec une personne en qui je peux avoir entièrement confiance
  •   Quel serait mon plus grand malheur ? Perdre ma mère
  •   Ce que je voudrais être ? Un oiseau
  •   Le pays où je désirerais vivre ? J’aimerais vivre en Grande-Bretagne mais je ne sais pas exactement où
  •   La couleur que je préfère ? Le bleu
  •   La fleur que j’aime ? Les fleurs de cerisier japonais
  •   L’oiseau que je préfère ? Le corbeau
  •   Mes auteurs favoris en prose ? Baudelaire sans aucun doute et ensuite
  •   Mes poètes préférés ? Baudelaire, Du Bellay, Queneau et Rimbaud
  •   Mes héros dans la fiction ? Chuck Bass (Gossip Girl) , Severus Rogue (Harry Potter) et Roméo (Roméo et Juliette)
  •   Mes héroïnes favorites dans la fiction ? Blair Waldorf (Gossip Girl), Belle (La Belle et La Bête) et Marguerite Gautier (La Dame aux Camélias)
  •   Mes compositeurs préférés ? Tchaïkovski, John Williams et Maurice Ravel
  •   Mes peintres favoris ? Van Gogh, Monet, Man Ray
  •   Mes héros dans la vie réelle ? Martin Luther King, Ian Somerhalder
  •   Mes héroïnes dans l’histoire ? Ma mère, Emma Watson
  •   Ce que je déteste par-dessus tout ? Le retard
  •   Personnages historiques que je méprise le plus ? Hitler
  •   Le fait militaire que j’admire le plus ? Ceux qui mettent fin aux tensions à l’intérieur d’un ou plusieurs pays
  •   La réforme que j’estime le plus ? Les congés payés
  •   Le don de la nature que je voudrais avoir ? Pourvoir respirer sous l’eau
  •   Comment j’aimerais mourir ? Dans mon sommeil, entourée de ceux que j’aime
  •   État présent de mon esprit ? Amoureuse
  •   Votre mot préféré ? « maelström », « vague à l’âme » et « spleen »
  •   Le mot que vous détestez ? « impossible »
  •   Votre drogue favorite ? La poésie
  •   Le son, le bruit que vous aimez ? Le bruit de la mer
  •   Le son, le bruit que vous détestez ? La craie qui grince contre un tableau en ardoise
  •   Votre juron, gros mot ou blasphème favori ? « putain »
  •   Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ? Banquière
  •   La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel vous aimeriez être réincarné ? En chat ou bien en lilas
  •   Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ? « WELCOME »
  •   Ma devise ? « Les histoires que l’on aime le plus vivent avec nous pour toujours. » -J.K. Rowling

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à me dire en commentaire, si vous voulez vous pouvez répondre vous aussi à ce questionnaire dans les commentaires. Je vous fais pleins de bisous et je reviens très vite dans un nouvel article !

Chloé ♥

 

Les meilleurs livres que j’ai pu lire

Livre 1 : Harry Potter – J.K. Rowling

« Les histoires que l’on aime le plus vivent avec nous pour toujours. Alors, que l’on revienne sur des pages, ou sur des films, Poudlard sera toujours là pour nous accueillir de nouveau… ». J. K. Rowling

Harry-Potter-a-l-ecole-des-sorciers.jpg

Note :

Nombre de pages : ça dépend des livres

Prix : 8,50

Résumé : L’histoire, se situant dans les années 90, raconte la jeunesse de Harry Potter, sorcier orphelin élevé sans affection ni respect par une famille Moldue (sans pouvoirs magiques), et qui découvre progressivement son identité de sorcier, son héritage tragique et la responsabilité qui lui revient. Harry est considéré comme « le Survivant » depuis que, dix ans plus tôt, ses parents, Lily Evans et James Potter, ont été tués par Lord Voldemort, un puissant mage noir. Celui-ci s’en serait ensuite pris à Harry, mais son sortilège aurait ricoché : Harry survit, alors que Lord Voldemort disparaît. Harry a gardé comme marque de cette rencontre une cicatrice en forme d’éclair sur le front qui le rend désormais célèbre parmi les sorciers, tandis qu’il demeure très ordinaire et discret parmi les moldus. Chacun des romans se déroule le long d’une année scolaire, tout au long de la jeunesse de Harry. Durant ces sept ans, le jeune sorcier va notamment assister au retour de Voldemort et à sa seconde ascension vers le pouvoir, et le combattre jusqu’à l’affrontement final du septième et dernier tome.

Mon avis : Le premier livre que j’ai réussi à lire en entier était Harry Potter à l’Ecole des sorciers et j’en suis fière parce qu’au final c’est peut-être ce qui m’a permis de devenir une fan inconditionnelle de cette saga. L’univers de J.K. Rowling ainsi que son parcours me fascinent. Elle a su créer un monde où chacun peut oublier son quotidien pour penser à autre chose et s’évader. Depuis le début j’ai eu un coup de cœur pour les personnages de Severus Rogue et de Drago Malefoy et ça restera toujours mes deux personnages préférés de cette saga. J’ai autant adoré l’adaptation cinématographique que les romans, ce qui est rare.

Je conseille cette saga à tous les amoureux de la littérature britannique et à tous ceux qui ne connaissent pas les romans parce que sans se mentir les romans restent plus complets que les films. Ensuite j’invite ceux qui ont déjà lu et relu les Harry Potter à ne jamais arrêter !

 

Livre 2 : L’Ecume des Jours – Boris Vian

« Dans la vie, l’essentiel est de porter sur tout des jugements a priori. Il apparaît en effet que les masses ont tord, et les individus toujours raison. »

9782253140870-T.jpg

Note :

Nombre de pages : 315

Prix : 6.80

 

Résumé : Un titre léger et lumineux qui annonce une histoire d’amour drôle ou grinçante, tendre ou grave, fascinante et inoubliable, composée par un écrivain de vingt-six ans. C’est un conte de l’époque du jazz et de la science-fiction, à la fois comique et poignant, heureux et tragique, féérique et déchirant. Dans cette oeuvre d’une modernité insolente, livre culte depuis plus de cinquante ans, Duke Ellington croise le dessin animé, Sartre devient une marionnette burlesque, la mort prend la forme d’un nénuphar, le cauchemar va jusqu’au bout du désespoir. Mais seules deux choses demeurent éternelles et triomphantes : le bonheur ineffable de l’amour absolu et la musique des Noirs américains…

Mon avis : J’ai longtemps attendu avant de lire ce roman et il faut dire que dès les premières pages j’ai adoré. Boris Vian a réussi à créer un univers où les anguilles sortent des canalisations et où l’eau est synonyme de la mort à travers un nénuphar. Au début le livre est joyeux, tout est coloré et à partir de l’élément déclencheur de tous les malheurs tout s’assombrit. J’ai été très touchée par le personnage de Colin, sensible et amoureux de Chloé mais aussi du Jazz, Jazz que j’ai entendu inconsciemment à chaque page que je tournais.

Je recommande ce roman à tous les amoureux de la poésie mais surtout de Raymond Queneau.

 

Livre 3 : Love Story – Erich Segal

« Que dire d’une fille de vingt-cinq ans quand elle est morte ? Qu’elle était belle. Et terriblement intelligente. Qu’elle aimait Mozart et Bach. Et les Beatles. Et moi. »

1121142_6111160

Note :

Nombre de pages : 124

Prix : 4

Résumé : Dans l’Amérique des années soixante-dix, Oliver, jeune homme riche et sportif, étudiant en droit, rencontre Jennifer, musicienne et issue d’une modeste famille. Alors que tout semblait les séparer, c’est le coup de foudre. Ils s’aiment, se marient, parlent de faire un enfant qu’ils appelleraient Bozo. Mais après leur avoir donné tant de bonheur, le destin exige une bien tragique contrepartie…

Mon avis : Cette histoire d’amour est sûrement la plus réaliste que j’ai pu trouver dans les romans. En effet ce livre nous montre que tout ne se finit pas toujours bien. J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps sur ce livre, il m’a aussi fait rire. Enfin vous aurez compris : J’AI ADORE. Il est d’ailleurs bien mieux que le film où selon moi tout va trop vite !

Je recommande ce livre à toutes les personnes qui veulent un livre simple et court.

Livre 4 : Inventaire Après Rupture – Daniel Handler

« Quelle conne j’étais de me prendre pour ce que je n’étais pas, quelle pauvre naze de me figurer que trois brins d’herbe font une jolie vue, que se faire embrasser rend embrassable, qu’aimer le cinéma fait de vous un cinéaste, qu’un carton de petites merdes est un trésor, qu’un garçon qui vous sourit est sérieux, qu’un moment doux est une vie plus belle. »

couv26001089.jpg

Note :

Prix : 18.50

Nombre de pages : 362

Résumé :Devant la porte d’Ed, il y a un carton. Dans ce carton, il y a une lettre. Et plein d’objet. La lettre, c’est Min qui l’a écrite pour Ed. Elle y commente un par un ces objets, qui évoquent tous les petits et grands moments de leur rencontre, de leur histoire, de leur amour. Ainsi, Min explique à Ed comment elle l’a aimé… et pourquoi elle l’a quitté.

Mon avis : Bon, déjà sachant que l’auteur de ce roman est le même que celui des Désastreuses Aventures Des Orphelins Baudelaire je n’ai pas pu me retenir de l’acheter (Eh oui, Lemony Snicket c’est bien Danier Handler!). Et puis au moment où j’ai acheté ce roman (il y a quelques années déjà) je venais de me faire larguer. Quoi de mieux pour remonter le moral ? Haha. Et bien, ce roman n’est pas si triste qu’il en a l’air, il est surtout magnifique. Min se remémore son histoire à travers des babioles qui semblent inutiles mais qui ont une valeur sentimentale à ses yeux. C’est un livre original avec des jolies illustrations, il m’a fait sourire (et par moments un peu moins). Je l’ai dévoré en une après-midi !

Je vous le conseille parce que je l’aime bien et qu’il en vaut vraiment la peine aussi !

 


Et vous, quels sont vos livres préférés ? En avez-vous à me conseiller ?

J’espère que cet article vous plaira, il m’a pris beaucoup de temps. N’hésitez pas à me donner votre avis !

Je vous fais pleins de bisous et je vous retrouve très bientôt.

Chloé ♥

 

Mes 10 séries préférées

Série 1 : Gossip Girl

– jeunesse dorée, sexe, alcool –

1.jpg

Note :

Résumé : « Les étudiants privilégiés des écoles privées de Constance Billard, pour les filles, et de St Jude, pour les garçons, dans l’Upper East Side, un quartier de Manhattan à Ney York sont tous accros au blog de « Gossip Girl » : une mystérieuse blogueuse qui dévoile tous les derniers potins et rumeurs sur leur communauté très fermée. »

Ce que j’ai aimé : On va pas se le cacher, le COUPLE de la série est le couple Chuck/Blair. C’est une des raisons pour lesquelles j’ai commencé cette série. J’ai eu des fous rires, j’ai pleuré comme une madeleine et je me suis sentie mal pour les personnages. C’est une série qui m’a fait penser à autre chose qu’au train train quotidien.

Ce que j’ai moins aimé : Peut-être le fait que des personnages qu’on croyait morts reviennent (je n’en dirai pas plus)

Je vous la conseille fortement étant donné que c’est ma série préférée de tous les temps.

 

Série 2 : American Horror Story

– inspirée de faits réels, paranormal et tabous de la société –

2.png

Note : ☆☆☆☆

Résumé : « American Horror Story est une série d’anthologie, construite en saisons indépendantes. La série fait référence à des faits divers, des personnages historiques, des films (entre autres, les classiques du fantastique et de l’horreur), des légendes urbaines, des histoires paranormales et mystérieuses, mêlant la peur, le déséquilibre psychologique, le gore, le sexe, les tabous de la société et le politiquement correct. »

Ce que j’ai aimé : J’ai beaucoup aimé le fait que les saisons soient toutes différentes. J’ai eu un gros coup de cœur pour la saison 2 bien que les autres soient aussi bien réalisées. Je suis tombée sous le charme du jeu de Jessica Lange mais aussi d’Evan Peters qui jouent des personnages clés dans chaque saisons.

Ce que j’ai moins aimé : J’ai détesté la saison 4 (Freak Show), je n’ai pas trouvé qu’elle faisait aussi peur que les autres et c’est dommage parce que Ryan Murphy aurait pu explorer d’autres choses dans le domaine des Freak Shows.

Je vous recommande cette série si vous êtes fans de films d’horreur.

 

Série 3 : New Girl

– folie, colocation et joie –

11.jpg

Note : ☆☆☆☆☆

Résumé : « Depuis qu’elle a découvert l’infidélité de son petit ami, Jess, une jeune femme naïve et maladroite, partage un appartement avec trois garçons : Schmidt, Nick et Winston. Cette cohabitation change leur quotidien à tous. Entre leurs déboires sentimentaux respectifs, la petite bande cherche sa place dans le monde. »

Ce que j’ai aimé : Le caractère de Jesse qui assume sa folie. Nick qui est un peu fou lui aussi et qui est surtout habitué à la honte. Une série fraiche et pleine d’humour. Et puis le petit plus c’est que les épisodes durent en moyenne 20 minutes et ça c’est TOP !

Ce que j’ai moins aimé : Rien, tout est parfait !

Vous voulez une série qu’on regarde sans se prendre la tête ? Lancez-vous !

 

Série 4 : Riverdale

– meurtre, mystère et milksakes –

495060-riverdale-le-casting-de-la-serie-950x0-2.jpg

Note : ☆☆☆☆

Résumé : Sous ses airs de petite ville tranquille, Riverdale cache en réalité de sombres secrets. Alors qu’une nouvelle année scolaire débute, le jeune Archie Andrews et ses amis Betty, Jughead, et Kevin voient leur quotidien bouleversé par la mort mystérieuse de Jason Blossom, un de leurs camarades de lycée. Alors que les secrets des uns et des autres menacent de remonter à la surface, et que la belle Veronica, fraîchement débarquée de New York, fait une arrivée remarquée en ville, plus rien ne sera jamais comme avant à Riverdale…

Je ne peux pas vraiment donner un avis définitif ni mettre 5 étoiles sachant que seulement 3 épisodes sont sortis pour le moment. Tout ce que je peux dire c’est que cette série promet d’être riche en mystère et que les habitants de Riverdale sont loin de se douter de ce qui va arriver. J’espère être agréablement surprise par les prochains épisodes !

Série 5 : Bloqués

– shortcom, Casseurs Flowters et canapé –

19.jpg

Note : ☆☆☆☆☆

Résumé : « « En attendant qu’il se passe quelque chose, ils ont décidé de ne rien faire. » Deux hommes interprétés par les Casseurs Flowters (Orelsan & Gringe) discutent dans un canapé en attendant qu’il se passe quelque chose. »

Ce que j’ai aimé : Orelsan et sa niaiserie. Gringe et sa « maturité ». J’ai bien rigolé, c’est une série très réaliste.

Ce que j’ai moins aimé : Serge le mytho. Et les épisodes sont très courts ce qui est dommage.

Fan d’Orelsan et de Gringe ? Courrez. Sinon allez regarder aussi, qui sait peut-être que vous aller bien rigoler.

 

Série 6 : Orange is The New Black

– Prison, femmes et humour-

9

Note : ☆☆☆☆☆

Résumé : « Piper Chapman est incarcérée dans une prison de sécurité minimale pour quinze mois car elle a transporté une valise d’argent issu du trafic de drogue, dix ans plus tôt, pour son amante d’alors, Alex Vause. Elle tente de se faire à la vie en prison, entre le clanisme, les réseaux et les fortes personnalités des autres détenues. »

Ce que j’ai aimé : Cette série est une adaptation du roman de Piper Kerman que j’ai adoré. Alors je me suis lancée et j’ai encore plus adoré la série. On suit le parcours de ces femmes extraordinaires auxquelles il est arrivé des choses pas forcément justes. Elles sont attachantes, drôles et on voit bien que derrière les pires crimes se cachent un cœur et une humanité. J’ai eu un coup de cœur pour Lorna et Poussey.

Ce que j’ai moins aimé : Piper. Je trouve que son personnage a mal évolué au fil des saisons, elle se prend pour ce qu’elle n’est pas. C’est dommage.

Je recommande d’abord cette série à ceux qui ont regardé Prison Break dans le passé et qui ont adoré. Ensuite je la recommande à tous les autres parce qu’elle nous permet de voir autre chose que notre quotidien.

Série 7 : Black Mirror

– Dépendance, conséquences, sujets tabous –

8.jpg

Note : ☆☆☆

Résumé : « Chaque épisode de cette anthologie montre la dépendance des hommes vis-à-vis de tout ce qui a un écran… « 

Ce que j’ai aimé : J’ai adoré le fait que cette série traite des thèmes de la vie quotidienne comme le fait de vouloir avoir une image parfaite ou encore le fait que les médias nous montrent que ce qu’ils veulent. J’ai eu un coup de cœur pour l’épisode de San Junipero  (Saison 3 épisode 4). Les personnages sont vraiment attachants.

Ce que j’ai moins aimé : La série traite tous les aspects de la technologie donc il y a forcément des épisodes qui ne m’ont pas plu et que je n’ai pas regardé.

Alors ne vous arrêtez pas au premier épisode qui est un peu brut pour un début.

 

Série 8 : The Vampire Diaries

– romance, bourbon, vampire, sorcières et loups garous –

12.jpg

Note : ☆☆☆☆

Résumé : « Elena Gilbert est une adolescente de 17 ans demeurant dans la mystérieuse ville de Mystic Falls en Virginie. Elle et son frère, Jeremy, 15 ans, vivent avec leur tante Jenna Sommers, depuis la mort de leurs parents, décédés dans un accident de voiture quatre mois auparavant. Elena trouve du réconfort dans son journal intime et avec ses deux meilleures amies, Bonnie Bennett et Caroline Forbes. Lors de la rentrée scolaire, elle croise Stefan Salvatore, un nouvel arrivant mystérieux, dont elle tombe immédiatement sous le charme avant de rencontrer son frère aîné « diabolique », Damon Salvatore. Elle ne tarde pas à découvrir leur secret : ce sont des vampires. Cette rencontre va complètement changer sa vie ainsi que celles de ses amis. »

Ce que j’ai aimé : IAN SOMERHALDER (Lost) joue merveilleusement bien Damon. J’ai découvert cette série au moment où j’ai commencé les livres (c’était il y a très longtemps) et ma crainte était qu’un acteur banal joue Damon et le rende trop cul-cul. Résultat : coup de cœur pour l’acteur. Cette série est l’une des meilleures que j’ai pu voir et je n’ai d’ailleurs toujours pas réussi à la finir haha.

Ce que j’ai moins aimé : Parfois les épisodes sont vides ou inintéressants et ça rend la série longue et ennuyeuse. Le personnage d’Elena est insupportable. Elle ne sait pas ce qu’elle veut.

Si vous aimez les beaux gosses et le surnaturel cette série est faite pour vous.

Série 9 : Once Upon A Time

– contes, enfance et magie –

4.jpg

 Note : ☆☆☆☆☆

Résumé : « De nos jours, dans une bourgade du Maine appelée Storybrooke, les contes de fées existent encore. C’est ce que va découvrir Emma, une jeune femme au passé trouble, embarquée dans un merveilleux et tragique voyage par le fils qu’elle a abandonné 10 ans plus tôt. Elle croisera sur son chemin la méchante Reine, qui n’est autre que l’impitoyable Maire de la ville, Blanche Neige, devenue la douce Soeur Mary Margaret Blanchard, Tracassin, l’effrayant expert en magie noire ou encore Archie, le sympathique Jiminy Cricket local. Avec son arrivée, c’est l’espoir de toute une communauté amnésique qui renaît… »

Ce que j’ai aimé : Je suis tombée sur cette série le jour de sa sortie en France et je n’ai jamais pu décrocher. Les contes de notre enfance modernisés c’est vraiment une bonne idée de la part du producteur. Les méchants peuvent devenir gentils et toutes les histoires sont liés. Je suis tombée amoureuse du personnage de Crochet et le rôle de Régina (la reine de Blanche Neige) est super intéressant.

Ce que j’ai moins aimé : Les histoires sont prévisibles et à la fin de chaque saison on voit un nouvel élément perturbateur arriver.

Je recommande cette série à toutes les personnes qui ont gardé leur âme d’enfant.

Série 10 : Les Désastreuses Aventures Des Orphelins Baudelaire

– Malheurs, déguisement et mystères –

13

Note : ☆☆☆☆☆

Résumé : « Le comte Olaf cherche par les plus vils moyens à dépouiller les trois orphelins Violette, Klaus et Prunille de leur héritage. Les enfants doivent se montrer plus malins que lui, mettre en échec ses plans tordus et le reconnaître sous ses pires déguisements, afin de découvrir la vérité sur le mystérieux décès de leurs parents. »

Ce que j’ai aimé : J’ai grandi avec les livres de Lemony Snicket et j’avais été déçue du film alors quand j’ai appris que Netflix allait produire une série j’étais la plus heureuse du monde parce que les séries Netflix sont les meilleures. Au premier abord j’ai directement adoré le rôle de Neil Patrick Harris qui joue le comte Olaf. J’ai trouvé cette adaptation fidèle aux romans et j’en suis très satisfaite. Les musiques sont magnifiques et je ne parle même pas du générique de début !

Ce que j’ai moins aimé : Rien du tout.

Je recommande cette série à ceux qui ne recherchent pas de Happy End dans les séries parce qu’ici il est clair qu’il n’y en a pas.


Voilà c’est la fin de cet article, j’espère qu’il vous a plu.

N’hésitez pas à me donner votre avis.

Bisous.

Chloé ♥

 

 

Anna Gavalda – Je l’aimais

« Allez il faut pleurer une bonne fois pour toutes. Tarir les larmes, presser l’éponge, essorer ce grand corps triste et puis tourner la page. Penser à autre chose. Mettre un pied devant l’autre et tout recommencer. »

 

anna G.jpg

 

Auteur : Anna Gavalda

Editions : J’ai lu

Année de parution : 2003

Prix : 4.80 €

Nombre de pages : 155

Note : ☆☆☆☆☆

Synopsis : A-t-on le droit de tout quitter, femme et enfants, simplement parce que l’on se rend compte – un peu tard – que l’on s’est peut-être trompé ? Adrien est parti. Chloé et leurs deux filles sont sous le choc. Le père d’Adrien apporte à la jeune femme son réconfort. À sa manière : plutôt que d’accabler son fils, il semble lui porter une certaine admiration. Son geste est égoïste, certes, mais courageux. Lui n’en a pas été capable. Tout au long d’une émouvante confidence, il raconte à sa belle-fille comment, jadis, en voulant lâchement préserver sa vie, il a tout gâché.

Mon avis :

Samedi après-midi je suis tombée sur ce livre. J’en avais vaguement entendu parler mais étant amoureuse de la plume d’Anna Gavalda je n’ai pas pu résister à prendre ce livre. Au final au bout de quelques heures je l’ai dévoré.

Chloé est un personnage qui attendait beaucoup de cette relation avec Adrien, son mari qui l’a quitté pour une autre plus jeune. Au final elle se retrouve seule avec ses deux filles et son beau-père dans la maison de campagne de ses beaux-parents. J’ai adoré le personnage de Pierre, ce vieil homme qui se cache sous une armure de pierre, il est finalement le personnage central de ce roman et essaye de remonter le moral de Chloé en lui racontant sa vie (si on peut appeler ça une vie), lui qui pourtant n’a jamais parlé à personne de son ressenti. Il nous parle d’échec et du fait qu’il vaut mieux souffrir énormément d’un coup plutôt que petit à petit tout au long de sa vie. Cet homme plein de regrets crée alors une relation avec Chloé comme il n’a jamais eu avec ses propres enfants.

La simplicité d’Anna Gavalda est sans doute ce que j’ai préféré dans ce roman, en effet on se met facilement à la place des personnages grâce à leur façon de s’exprimer. Je connaissais déjà cette auteure à travers  Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque partEnsemble c’est tout et La consolante

Une fois de plus j’ai eu un énorme coup de cœur pour un roman d’Anna Gavalda qui a se propre manière de jouer avec les mots et surtout avec nos émotions à NOUS, les lecteurs. Je vous conseille fortement cette lecture.

Et vous, avez vous déjà lu ce roman ? Connaissiez-vous Anna Gavalda avant cet article ?

 

 

Ma PAL (pile à lire)

roald-dahl-matilda.jpg

A

B

C

Candide, Voltaire

D

Daphnis et Chloé, Longus

E

F

G

H

I

J

Je l’Aimais, Anna Gavalda

K

L

L’Atlas d’Emeraude

La délicatesse, David Foenkinos

La Fin de l’Innocence, Megan Abbott

Les Desatreuses Aventures des Orphelins Baudelaire (Tome 5), Lemony Snicket

M

Manon Lescaut, Abbé Prévost

N

O

P

Q

R

S

Si c’est un homme, Primo Lévi

T

U

Un Soir de décembre, Delphine de Vigan

V

W

Windows on the World, Frederic Beigbeder

X

Y

Z

Aujourd’hui j’ai 20 ans.

20 ans ça fait 7305 jours soit 7305 bonnes ou mauvaises journées. 240 mois. 80 saisons. Des centaines de livres lus. Des milliers de souvenirs. Des bons et des mauvais. Des milliards de rires, de pleurs, d’hésitations. 20 ans ? C’est être adulte ? Parce que j’ai toujours l’âme d’un enfant. Je me pose des milliers de questions sur tout ce qui m’entoure. 20 ans et toujours l’impression de n’être qu’un petit bout de poussière qui ne changera rien dans ce monde. Aujourd’hui je prends mon courage à deux mains pour commencer à écrire. Mais écrire sur quoi ? Sur mes coups de cœur, mes coups de gueules. Sur mes lectures, mes musiques, mes souvenirs et mes voyages. Aujourd’hui j’ai 20 ans et je me sens enfin prête à partager avec vous mes passions.